Web sémantique

Le Web sémantique (ou toile sémantique) est une extension du Web standardisée par le Consortium W3C. Les standards sur web sémantique encouragent l'utilisation de formats de données et de protocoles d'échange normés sur le Web. Ils s’appuient sur le modèle "Resource Description Framework" (RDF).

Le Web sémantique permet de construire une toile de données qui peuvent être partagées sur le web puis traitées directement ou indirectement par des machines afin d’être réutilisées. Il consiste à lier et structurer l'information sur le web.

Le Web sémantique propose donc des langages spécialement conçus pour les données : RDF (Resource Description Framework), OWL (Ontology Web Language), et XML (eXtensible Markup Language):

  • HTML décrit les documents et les liens entre eux.
  • RDF, OWL, et XML, en revanche, peuvent décrire également des choses, comme des personnes, des réunions ou des offres d'emploi.

Ces technologies sont combinées afin de fournir des descriptions qui complètent ou remplacent le contenu des documents Web. Ainsi, le contenu peut se manifester sous forme de données descriptives stockées dans des bases de données accessibles sur le Web ou à travers des balises dans les documents (via HTML ou sa variante XHTML — XML HTML —). Ces données peuvent être alors entrecoupées de XML, ou parfois publiées uniquement en XML, avec une mise en page et des données stockées séparément. Les descriptions lisibles par une machine permettent aux gestionnaires de contenu d'ajouter du sens à leurs contenus, c'est-à-dire de décrire la structure des connaissances au sein du contenu.

De cette manière, une machine peut :
  • traiter la connaissance elle-même, au lieu du texte, en utilisant des procédés similaires à un raisonnement déductif humain et de l'inférence,
  • obtenir des résultats plus significatifs tout en aidant les ordinateurs à effectuer de la collecte d'informations automatisée et ainsi faciliter la recherche.